Dégustations

Birra et Silo


Le Birra est un endroit que j’adore et j’y vais régulièrement lorsqu’il n’y a pas de pandémie. 😉 L’ambiance est chaleureuse, le choix de bières est toujours intéressant et le personnel est vraiment sympathique. Dernièrement, j’étais content de recevoir, en cadeau, les quatre bières en canette du Birra. En allant chercher mes bières, j’ai décidé de compléter mon kit de dégustations avec les quatre bières disponibles de Silo.

Puisque j’ai huit bières à décrire, je vous offre mes notes de dégustation dans une forme plus succincte et incorporées dans le même article. De plus, comme j’ai remarqué que chaque bière était différente et arborait fièrement son style, j’ai décidé d’y inclure une petite définition trouvée sur le web.

Santé!
 
 

Saint-Laurent, type Kölsch, 5%

La Kölsch est une bière allemande de fermentation haute brassée dans les environs de Cologne. De couleur dorée et comprenant en moyenne 4.8 % d’alcool, elle possède un goût légèrement fruité ainsi qu’une faible amertume. (Source: Wikipedia)

Dès la première gorgée, je goûte les céréales de façon très marquée. Il y a un côté semi-amère, semi-sucrée, qui enveloppe le palais mais tout en délicatesse. On y retrouve aussi un goût de mie de pain et une très légère amertume. Et puis, de douces saveurs fuitées comme le litchi et le melon côtoient un léger goût de miel. La finale est plutôt sèche et requiert immédiatement une seconde gorgée! Bière de soif par excellence!
 
 

Louvain, type Svetly Lezak, 4,5%

La Světlý Ležák est une bière de fermentation basse de tradition tchèque, limpide et de couleur blonde, qui est élaborée à partir de malt d’orge et d’une quantité importante de houblon aromatique. La limpidité et la couleur blonde de la pilsner originale, brassée à Pilsen dans l’actuelle République tchèque, furent au XIXe siècle un gage de sa popularité, alors que la bière était généralement plus foncée et trouble. (Source : Le grand dictionnaire terminologique)

La Louvain offre une amertume plus franche de pain grillé. Cette bière offre davantage de caractère que la Saint-Laurent tout en se qualifiant facilement de bière de soif. Les saveurs de céréales sont présentes avec un léger goût caramélisé. La bière offre une finale sèche et l’amertume herbacée nous reste un peu sur la langue. Quelques petites notes de raisins secs viennent agrémenter notre gorgée. Très beau produit, encore une fois.
 
 

Irma, type Session IPA, 4%

Selon le Beer Judge Certification Program, la Session IPA est une bière avec une amertume prononcée, qui comprend donc un IBU entre 30 et 60, et ayant un taux d’alcool entre 3% et 5%. Généralement, ce style de bières fait la belle part au côté amer que dégage le houblon! (Source: Mon petit houblon)

L’Irma dégage beaucoup de saveurs herbacées et houblonnées. Pour une bière à 4%, elle est très goûteuse. Nous sommes encore dans la bière de soif mais cette fois-ci, pour les amateurs d’houblonnage plus vert. L’amertume est prononcée et enrobée par un goût citronné. La bière est plus discrète au niveau du fruit mais on peut y goûter, néanmoins, de la mangue verte et du fruit de la passion. La finale est bien sèche et la buvabilité, encore une fois, excellente!
 
 

Ginette, type Sure houblonnée, 3,5%

On utilise le terme « bière sure » de manière générale pour désigner les bières au goût acidulé, aigre et vif. Le goût suret provient de l’acide lactique, qui est produit par les bactéries lactiques, lactobacilles ou pédiocoques, pendant la phase de fermentation du brassage. (Source : La bière sure : une introduction sur le site de Beau’s)

La Ginette est une bière doucement acidulée avec des saveurs de fruits (ananas, fruit de la passion) et beaucoup d’agrumes (citron, orange). Elle est très rafraichissante et je m’imagine bien la boire en pleine canicule. Finale sèche et légères notes céréalières en fin de bouche. Une limonade pour adulte, à peine sucrée, qui se boit extraordinairement vite!
 
 

Bob, type Americain Pale Ale, 5,7%

L’American Pale Ale, APA pour les intimes, est la version américaine d’une Pale Ale, un style qui puise ses origines en Grande-Bretagne. Savoureuse, peu effervescente et facile à boire, l’APA se distingue par ses houblons aromatiques bien goûteux et son amertume souvent plus prononcée, deux caractéristiques qui lui sont conférées par son utilisation de houblons américains. (Source : Bières et Plaisirs)

La Bob offre un bel équilibre entre l’amertume et le côté malté de la bière. Les saveurs de biscuits et de caramel rencontrent les fruits tropicaux comme la goyave et la mangue. Une belle amertume résineuse et prononcée se prolonge dans une finale plutôt sèche. C’est une bière superbement équilibrée qui pourrait se boire en toute occasion.
 
 

IPA à la goyave, type IPA, 7%

L’IPA est une bière généralement blonde à ambrée, avec un taux d’alcool plus élevé que la moyenne (environ 7%). Elle est fortement amère, car elle est riche en houblon. Initialement utilisés pour leurs propriétés antiseptiques, les houblons utilisés aujourd’hui le sont davantage pour leurs propriétés aromatiques. (Source: Wikipedia)

L’IPA à la goyave exploite à la fois le côté fruité et le côté aromatique des houblons. La bière est vraiment bien balancée, jamais trop sucrée malgré l’ajout de goyave. L’amertume y est bien présente et l’houblonnage procure également un goût herbacé et résineux à la bière. On y trouve aussi une légère acidité qui contribue à la belle complexité de cette IPA. Elle est très rafraichissante et vraiment bonne!
 
 

Fleury, type Altbier, 5%

La Altbier est une bière de fermentation haute brassée essentiellement dans la région de Düsseldorf en Allemagne. Titrant entre 4,5 et 5 % d’alcool et de couleur cuivre à brun, elle se caractérise par un goût combinant l’amer et le sucré. Son nom de Altbier renvoie à l’ancienneté de la méthode de brassage traditionnelle (alt signifiant « vieux » en allemand) : fermentation haute avec du malt « spécial » caramélisé, qui est responsable de la couleur cuivrée de la bière. (Source: Wikipedia)

La Fleury est une rousse aux reflets acajou et aux saveurs de caramel et de pain grillé. L’amertume florale est bien balancée avec le malt et l’aspect sucré ne prend jamais pas trop de place. Le corps est plutôt svelte et la finale, relativement sèche. Ça se boit agréablement bien!
 
 
 
 
 

Francesco, type Porter coco, 4,8%

La porter (« cocher » en anglais) est un type de bière de fermentation haute originaire d’Angleterre. Consommée depuis le 18e siècle, elle a donné naissance aux divers stouts par les modifications que Guinness lui apporta. Cette sorte de bière a été ensuite produite au début du 19e siècle en Allemagne, à Karlsruhe notamment. Elle est plus forte (5,8 % d’alcool) et plus proche d’une Schwarzbier, avec une maturation plus longue. Les différentes marques vendues comme Porter n’appartiennent cependant pas à un style réellement standardisé. (Source: Wikipedia)

La Francesco est un porter à la texture velouté et avec une légère effervescence. Nous sommes entre le pain grillé, le cacao et la noix de coco. L’équilibre entre les saveurs est encore une fois très bien fait. On goute bien la noix de coco, mais l’aspect sucré n’est pas trop prononcé. Les goûts de café et de cacao se mêlent bien au côté caramélisé et en font un délicieux dessert sans trop de lourdeur.
 
 

Conclusion

Je ne m’embarquerais pas dans ce genre de défi à toutes les semaines mais j’ai fini de déguster les huit bières du Birra et de Silo. 😉 Je suis vraiment épaté par la qualité et la justesse des produits. L’attention qui est portée à respecter le style de bière m’impressionne aussi fortement!

Il est toujours intéressant de s’attarder à la signature d’un brasseur. Ici, on peut dire, sans se tromper, que toutes les bières combinent un équilibre exceptionnel et un caractère agréable à boire. Leur seul défaut, c’est que le verre se vide trop rapidement. 😉

Santé et longue vie au Birra et Silo!